Papotages, balades et billets d'humeur !

rien n’est tabou, parlons sexualité et baisse de libido

Bonjour vous, bienvenu.e !

Comme le noms de l’article l’indique, aujourd’hui je viens vous parler de sexualité et particulièrement de baisse de désirs, de baisse de libido !
Je vous ai fais quelques photos pour illustrer, pas facile d’illustrer un article sur la sexualité, elles sont de moi et j’espère qu’elles vous plairont ainsi que l’article !

parlons_sexualité_Baisse_de_libido_pas_de_tabou_sexy

J’ai vu sur le Facebook de mon partenaire Nos plantes ont du talent leur publication sur leur thé désir de femme. Un noms qui intrigue, forcément !

Je regarde de plus prés et je vois que les plantes qui la compose aiderait à stimuler le désir sexuel de la femme. Dans la composition je lis alors gingembre, mélisse, sarriette des montagnes, fenouil doux et enfin anis étoilé et la ouppps je déteste l’anis !
Alors je demande à mon partenaire en message privé si la tisane à un fort goût d’anis car c’est un goût qui me dérange beaucoup.

Et la, ils me répondent et bien on vous l’envoi vous jugerez par vous même ! Trop sympa ! Ils sont vraiment des amours, vous pouvez découvrir mes coups de cœur sur leur tisane détox et relaxation dans mon précédent article !

Mon partenaire Olyaris me proposait à ce moment là de m’envoyer deux huiles essentielles et j’avais justement vu qu’ils proposait des recettes de synergies pour booster la libido !

Et la je me suis dis tiens ça serait sympa de faire un article sur la libido et le désir de la femme !

Puis j’ai réfléchis et je me suis dis, oui c’est sympa mais ça ne serait pas très honnête de vous parler de libido sans travailler avant sur mes propres problèmes !

Alors j’ai tout simplement rencontré une sexologue ! oui oui ! et pourquoi pas ?

parlons_sexualité_Baisse_de_libido_pas_de_tabou_sexy_.jpg

C’est son métier, elle ne peut que m’aider me suis-je dis ! Et en tant qu’éducatrice, je suis habituée à côtoyer différents professionnels alors j’ai surement moins d’appréhension que d’autres personnes ! J’ai alors tapé sur google et pages jaunes sexologue et j’ai regardé les professionnels proche de chez moi. J’ai alors vu qu’il y avait madame Albaret sexologue psychothérapeute à Gouvieux juste à coté ! Alors je me suis dis, c’est parti !

Mais alors pourquoi j’y allais, quels sont mes problèmes et qu’est ce que j’attendais ?

Depuis quelques temps déjà, j’ai clairement une baisse de désir, j’ai beaucoup moins d’envie, mon corps ne sonne aucune alerte, comme si il n’en avais absolument pas besoin et même que ça le ferais chier !

Genre absolument pas envie, trop fatiguée, pas le temps, pas besoin. C’est très frustrant pour mon chéri bien que très compréhensif ! Et ça me ressemble pas vraiment quoi !

Avant d’être avec monsieur j’ai eu une période très coquine, suite à une très grosse déception amoureuse, j’ai eu envie de m’amuser ! J’avais mon sexe-friend, je m’amusais et je m’abonnais a de nouveaux horizons, je découvrais de nouvelles pratiques, j’assouvissais mes curiosités !

Et lui est arrivé ! Z’homme ! Avec ses yeux bleus de fou ! Je vous racontait un peu notre histoire dans ce précédent article et vous disais qu’il avait bien galéré pendant plusieurs mois le pauvre ! Ba oui, je m’amusais bien et je n’avais pas envie de me brûler les ailes !

Il le savait, j’étais clair avec lui mais lui était persuadé que c’était moi, la seule et l’unique ! Il a bien fait d’insister mon amour ! Aujourd’hui ça fait déjà plus de 4 ans d’amours !

parlons_sexualité_Baisse_de_libido_pas_de_tabou_sexy_4.jpg

Avec ma maladie de Crohn ce n’est pas facile tous les jours, j’ai une fatigue chronique vraiment pas facile à gérer. Je vous en parlais d’ailleurs dans cet article parlant de ma maladie. Je donne tout au boulot pour tenir mes journée, et quand je rentre je suis franchement raplapla… je fais petit à petit ce que j’ai à faire à la maison et le soir c’est canapé en amoureux emmitouflé dans le plaid. Le soir on est hs, on s’endort à moitié dans le canapé et quand on se met au lit, on s’endort en 10 min top chrono ! Et comme chéri en avait marre de se faire légèrement recaler avec un « j’ai pas envie » forcement à force il essai moins ! Du coup, je me suis dis qu’une sexologue pouvait peut être m’aider à voir ce qui cloche chez moi !

J’ai discuté une heure avec Mme Albaret ! Son bureau est chaleureux, placé dans une ancienne maison bourgeoise à la limite entre Gouvieux et Chantilly. Lors de l’entretien on se met à l’aise dans un canapé, madame Albaret se met en face de nous dans un fauteuil. Je commence par parler de moi, qui je suis, pourquoi je viens, ce que j’attend de ce rendez-vous.

Et de suite je commence à parler de tout mes traitements, de ma maladie de Crohn, du papillomavirus avec conisation que j’ai eu, de ma fatigue chronique…

Et la elle me dit autant de facteurs qui bloque ma libido et que ça ne l’étonne même pas !

On discute, on dédramatise, elle m’aide à déculpabiliser de cette situation pour laquelle je n’y peux rien !

parlons_sexualité_Baisse_de_libido_pas_de_tabou_sexy_3.jpg

Je donne tellement mon énergie dans mon quotidien pour vivre normalement qu’elle m’explique que mon corps puise dans mes réserves d’énergies prévue à la base pour d’autres besoin comme… celui de la libido ! Et forcement, mon corps le met de coté pour que j’ai la force de poursuivre mes journées ! Alors elle m’explique qu’il faut  » provoquer le désir » et le plaisir comme peuvent le faire les séniors !

Au début ça surprend, on rigole, mais j’écoute avec attention ses explications, ses « billes » qu’elle me donne pour améliorer mon quotidien pour se donner envie, retrouver une sexualité normale en détournant se problème et en faisant autrement.

Déjà en se déculpabilisant de ce problème que je vie et en, en parlant, ça débloque petit à petit la situation.

parlons_sexualité_Baisse_de_libido_pas_de_tabou_sexy_2

Après il suffit de prendre bonne note des conseils que la sexologue nous apporte et d’essayer de les appliquer. Prendre le temps de se re-découvrir, de s’effleurer, de se faire plaisir, de ne pas lésiner sur les préliminaires, de reprendre les devants. Elle m’a parlé du  » slow sexe  » tout faire en douceur pour redécouvrir ses sensations !

J’ai passée une heure très intéressante, ça fait du bien de prendre la temps d’analyser sa situation et ses problèmes et surtout de se déculpabiliser et faire un pas pour améliorer les choses.

Madame Albaret était embétée de ne pouvoir m’aider d’avantage étant donné que mes traitements sont clairement le soucis principal de ma libido. Elle m’a quand même apportée des astuces et nous avons discuté de mon traitement  m’aidant à réguler mes humeurs car les intestins dérègle due au trop pleins d’informations qu’il donne au cerveau.

Voulant arrêter ce médicament pour ne pas l’avoir quand je tomberais enceinte, elle me parle d’une autre méthode qui pourrait m’aider qui est l’acupuncture ! Ça tombe à pique je suis ultra réceptive et elle me conseille le médecin qui me le pratique déjà !

Une séance qui m’a vraiment fait du bien et où j’ai trouvé soutien et compréhension qu’on. Le seul hic ? Pas facile quand on a de petits moyens, 80 euros la séance d’une heure. Mme Albaret apparaît également sur France 2 dans l’émission << Ça commence aujourd’hui >> ou elle a porté son savoir faire.

parlons_sexualité_Baisse_de_libido_pas_de_tabou_sexy_1.jpg

Pour en savoir plus, j’ai proposé à Madame Albaret une petite interview !

Bonjour madame Albaret comment allez vous? Merci de prendre le temps de répondre à quelques questions pour cet article.

Bonjour Sévelyne, lorsque j’ai l’occasion de partager et faire mieux connaitre le métier de sexothérapeute, c’est toujours un bonheur. la sexualité interroge la relation à soi, à l’autre et convoque notre humanité !

Mes lecteurs ne vous connaissent pas alors nous allons leur en dire plus sur vous ! Vous faites un métier encore peu connu et peut être un peu tabou, celui de psychothérapeute sexologue ! Pouvez vous nous en dire plus ? Quel est votre parcours ?

Vous avez raison, ce métier reste encore méconnu et surtout nécessite quelques explications pour ne pas se tromper lorsqu’on recherche quelqu’un pour nous aider..

D’abord, il faut savoir qu’il existe une différence entre le médecin sexologue et le sexothérapeute (ou sexo-analyste). Le sexologue est un médecin avec une spécialisation en sexualité, son rôle est de répondre à des problématiques de types dysfonctions cliniques.

Le sexothérapeute quant à lui est un psychothérapeute ou psychologue ayant une spécialisation en sexo-analyse. En vulgarisant, nous pourrions dire que le sexologue agit plutôt sur les causes mécaniques et le sexothérapeute sur les causes psychologiques.

Par exemple : pour un homme ayant une perte ou baisse d’érection, dans en premier temps je lui conseillerai d’abord de réaliser un bilan urologique pour vérifier notamment son taux de testostérone. Si les résultats n’indiquent rien, nous allons chercher du côté des causes psychologiques (traumatisme, deuil, conflit de couple, baisse d’estime de soi, difficulté professionnelle).

Le rôle du sexothérapeute est de comprendre quelles sont les causes psychologiques, émotionnelles qui ont eu lieu dans votre vie et qui viennent aujourd’hui vous polluer votre vie affective et vous mettre en souffrance.

Pour ma part je suis à la fois psychopraticienne, sexothérapeute et thérapeute de couple. J’ai un parcours de formation en psychothérapie contemporaine qui allie les bases de la psychopathologie, de la psychanalyse et intègre les pratiques plus contemporaines que sont les thérapies brèves, l’art-thérapie, le psychocorporel, la gestalt,… et en parallèle le travail en pluridisciplinarité pour répondre aux besoins du patient au niveau de la tête, du cœur et du corps.

Pour cela, nous travaillons de concert avec le médecin généraliste, des acupuncteurs, des ostéos, des kynésiologues, des hypnopracticiens…. Le sexothérapeute agit donc comme un chef d’orchestre au service de son patient pour lui permettre de sortir de son symptôme.

Merci pour ces explications très complètes ! On comprend mieux le rôle de chaque professionnel et vers qui l’on doit s’orienter !

Pour quel type de problématique peut on vous solliciter ? Et quelle est la problématique pour laquelle on vous sollicite le plus ?

Les classiques sont : perte de libido chez la femme, éjaculation précoce ou baisse d’érection chez l’homme, vaginisme, questions sur l’orientation sexuelle, suite de traumatisme (agression sexuelle par exemple), anorgasmie, mais aussi questionnement sur la pédagogie de la sexualité notamment au niveau des jeunes qui sont un peu désorientés sur leur sexualité qu’ils découvrent bien souvent via des sites comme YouP**n ou Tuk*f et qui du coup se retrouvent avec des démarrages dans leur sexualité un peu chaotique.

Dans le cadre des ados qui viennent me consulter, ils viennent plus souvent voir le psy « classique » pour des problèmes de confiance en soi ou d’estime de soi et viennent à aborder rapidement la question de la sexualité car je facilite la communication sur le sujet (pas de tabou).

J’ai aussi de plus en plus de consultations suite à du harcèlement moral et sexuel dans le cadre professionnel ou scolaire.

Les problèmes de libido sont ils fréquents chez les femmes ? Quelle en est la première cause ?

Dans les consultations que j’ai 3 femmes sur 4 viennent me consulter pour une problématique liée à la perte ou baisse de désir.

La cause la plus répandue est celle de la baisse de libido après l’arrivée d’un enfant et peut durer facilement 6 mois à 2 ans après l’arrivée du premier enfant voir donner l’impression que la perte de désir s’installe pour beaucoup plus longtemps, laissant le rôle de maman prendre le pas sur la femme.

La deuxième cause la plus répandue arrive au moment de la ménopause.

Je me pausais la question si les problèmes de libido sont il aussi fréquent chez les femmes que chez les hommes ?

La problématique de la libido ne s’exprime pas de la même façon chez l’homme et la femme. La perte de désir est beaucoup plus présente chez la femme que chez l’homme sans pour autant en faire une statistique.

Les femmes sont plus sujettes à la perte de désir et les hommes plus sujets à l’éjaculation précoce ou la perte d’érection.

Que pourrait on dire à une personne ayant des problèmes de libido par exemple mais qui hésite à consulter ?

La perte de libido n’est pas une fatalité. Il y a parfois des causes mécaniques ou hormonales et pour cela votre gynécologue ou un urologue peuvent réaliser un premier diagnostic. Une fois les causes mécaniques écartées, consulter un sexothérapeute vous permettra d’explorer les sources liées au symptôme pour pouvoir agir « à la racine psychologique » et vous permettre de retrouver la sérénité dans votre vie affective.

Dans un couple, les problèmes liés à la sexualité risquent, sur la durée de créer des conflits sérieux dans le couple.

Des amalgames amènent à croire que si l’un des deux ne désire plus c’est qu’il n’aime plus, ce qui est loin d’être la vérité absolue. On peut très bien désirer une personne qu’on aime pas et aimer une personne qu’on ne désire pas..

Plus vous attendez, plus vous avez le risque de mettre votre couple en danger pour de mauvaises raisons : culpabilité, peur….

Notamment, dans le cadre de la perte de désir, je rappelle qu’une personne qui est en baisse de libido ne s’est pas réveillé un matin en se disant : « tiens je vais couper ma libido ».

Merci madame Albaret d’avoir pris ce temps avec nous !! J’espère que cette interview aidera nos lecteurs et que certains passeront le cap de consulter une sexologue !

Avez vous un dernier mot pour la fin ?

Votre sexualité est votre lien à vous même le plus intime, le plus subtil. Lorsque votre sexualité n’est pas épanouissante, plutôt que de vous jugez ou de vous résigner, voyez le plutôt comme une invitation à prendre soin de vos besoins émotionnels et affectifs.

Je vous invite à découvrir mon site web : www.christele-albaret.com et ma chaine YouTube.

Cette chaine a pour vocation d’offrir des graines de conscience sur des sujets comme : le couple, la sexualité, le travail, le burnout, la dépression, la confiance en soi.« GRAINE DE CONSCIENCE » est d’ailleurs le slogan des vidéos. la chaine permet d’offrir à des personnes qui n’ont jamais passé le pas de voir un thérapeute ou bien n’en ayant tout simplement pas les moyens, de pouvoir réaliser un premier travail de compréhension et d’avoir des clés pour savoir comment et ou agir, en autonomie ou pourquoi pas par la suite, accompagné, MAIS TOUJOURS EN CONSCIENCE. L’objectif est donc d’offrir au plus grand nombre la possibilité d’être acteur de son mieux-vivre tant dans le corps que dans l’esprit.Si cette description vous fait sens, il vous suffit de cliquer sur ce lien.

 

https://www.youtube.com/channel/UCmsfL1mJHrqgmGkT5fghtzg

Merci !!

Merci pour ce partage d’expérience Sévelyne qui permet à chacun de pouvoir sentir qu’il peut être acteur.

Merci à vous, j’espère que nos échanges permettront à nos lecteurs de savoir qu’ils ne sont pas seuls et qu’on peut les aider dans leurs problèmes ! Le premier point c’est de déculpabiliser et j’espère que cet article aura amorcer chez vous un travail comme le rendez-vous que j’ai eu avec madame Albaret aura eu pour moi !

parlons_sexualité_Baisse_de_libido_pas_de_tabou_thé_désirs_de_femme.jpg

J’ai également découvert grâce à mon partenaire nos plantes ont du talent, l’infusion désir de la femme ! C’est vraiment une marque coup de cœur j’adore leurs produits ! La marque propose donc cette tisane aidant à réveiller le désir !

Et bien pourquoi pas ? Si ça peut aider ne serait ce que mentalement à se dire qu’on à coup de pouce moi dans tous les cas je dis oui !!

En plus il est dans leur nouveau packaging en papier kraft bien plus écologique ! Cette tisane est une association de 5 plantes pour stimuler la forme physique et sexuelle. Voici les 5 ingrédients et leurs bienfaits d’après le site :

Le gingembre est employé comme stimulant et réchauffant. Historiquement et dans toutes les cultures il est utilisé pour ses vertus aphrodisiaques.
La mélisse officinale a des propriétés toniques , stomachiques, carminatives et calmantes. Elle apaise les migraineux, ceux qui souffrent de palpitations ou d’arythmie cardiaque.
La sarriettes des montagnes est une excellente source de fer ce qui est essentiel au transport de l’oxygène et au développement des globules rouges. Il est aussi un acteur dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs.
Le fenouil doux avec les actifs contenus dans ses graines est un excitant. Dans le bon sens traditionnel, il est reconnu pour augmenter le tonus sexuel. Il purifie l’haleine.
L’anis étoilé contient une grande quantité d’anéthole, une substance dont les effets ressemblent à ceux de l’œstrogène (= hormone sexuelle féminine). Par ses propriétés stimulantes et tonifiantes, elle est considérée comme aphrodisiaque.

Personnellement elle est bonne mais un peu trop anisé pour moi qui n’aime pas du tout ça ! Du coup je ne peux pas vous parler des effets sur du long terme de consommer cette tisane mais ce que je peux vous dire c’est que ce n’est que du naturel donc ça ne peut pas vous faire de mal !

Cette tisane est bio comme tous les produits de la marque ! Les ingrédients sont pures et naturels sans aucun ajout d’arôme ou de produit de synthèse ! Vous pouvez découvrir cette tisane sur le site au prix de 6 euros 30 les 45 grammes !

parlons_sexualité_Baisse_de_libido_pas_de_tabou_huiles_essentielles_boost.jpg

Autre petit coup de pouce, une synergie d’huiles essentielle de chez Olyaris ! En combinant plusieurs huiles végétales et essentielles, on forme une synergie qui va booster notre libido ! Le site nous en propose plusieurs, je vous ai mis en photo celle que j’ai essayé !

Elle sent bon et est agréable à mettre sur sois, l’odeur d’Ylang Ylang reste beaucoup par contre, comme si vous auriez mis un parfums ! Au boulot, une collègue me demandait ce que j’avais mis dans la pièce pour que sa sente bon comme ça haha ! Le mélange est simple à faire, dans un récipient on verse le nombre de goutte prévus de chaque huiles et notre synergie est prête à l’emploi ! Il vous suffira ensuite d’en appliquer matin et soir tous les jours pour booster votre libido !

Est ce ça et le thé qui a boosté un peu mes envies ou juste que ça a joué sur mon mental peut-être mais dans tous les cas c’est naturel et ça ne peut pas faire de mal !

Vous trouverez tout ce qu’il faut sur le site comme huiles essentielles et huiles végétales ! Ils font même des « packs » de produits pour que vous ayez tout ce qu’il faut pour par exemple la cellulite et vous propose aussi des recettes de synergies et les prix sont supers abordables ! Je vous met la photo des autres recettes libidos et si vous en cherchez d’autres n’hésitez pas à cliquer ici !

santé sexuelle (1).png

En discutant avec d’autres blogueuses, je leur ai demandé si elles aussi avaient déjà parlé sur leurs blogs de ce sujet délicat ! J’avais envie de vous partager leurs paroles ou leurs partages afin d’enrichir cet article ! Je ne peux pas parler de tout, forcément et je trouve que cet échange apporte à tous !

Découvrez les deux livres que Les lectures de la Diablotine vous conseille ! Elle vous parle avec passions de ces deux ouvrages sur son blog de lecture !

Osez… les secrets d’une experte du sexe pour l’amour qui dure toujours de Servane Vergy juste ici et

Le livre Libérez votre désirs ! de Philippe Arlin que vous pouvez lire juste ici !

Bambini sur terre vous propose quant à elle de petites astuces pour entretenir son couple, des petites choses du quotidien tout simple mais qu’il est bon de rappeler 🙂 C’est à découvrir dans son article Comment entretenir son couple ou comment l’amour remplit nos vies… juste ici !

La blogueuse de Amicalement votre vous parle de Sexe programmé ! Ça vous intrigue ? venez lire son article !

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

Moi je vous dis à très vite ici ou sur mes autres réseaux !

XOXO

66 commentaires sur “rien n’est tabou, parlons sexualité et baisse de libido

  1. Hola, voilà un article plus que complet. Je te remercie pour le lien. J’irais voir les autres liens que tu donnes. Cette rencontre a vraiment dû être très interessante
    Tes photos pour illustrées sont également très sympas, laissant deviner …
    On ne parle pas assez de la perte d’envie chez les femmes apres la naissance, et pourtant c’est tellement vrai

    Aimé par 2 personnes

  2. Et bien quel bel article ! Je te remercie pour tous les liens que tu donnes mais surtout de nous parler. Ta franchise, ton article est remarquable. Tes photos sont top, ça dévoile juste ce qu’il faut 🙂
    Merci de nous parler de toi, de ta baisse de libido et croise les doigts pour toi pour que tu te retrouves

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour cet article . Un plaisir a le lire et a apprendre des choses et j’espère qu’il pourra aider des personnes qui on ce problème car c’est quand même un sujet assez tabou .

    Aimé par 2 personnes

  4. Hello
    Un article très complet et intéressant, merci beaucoup.
    Je ne savais pas pour la distinction similaire au psychologue et psychanalyste avec le sexologue. C’est bon à savoir. Je pensais en effet qu’il était toujours question de psychologie et j’avoue que je ne me doutais pas qu’une approche médicale pouvait clairement être envisagé. J’avoue que pour ce côté je serais allé voir mon gynécologue. ( d’ailleurs le mien s à changé pour devenir sexologue ) comme quoi.
    Je ne vais pas mentir si je disais que je n’étais pas sujette à cette pertes de libido également, entre les cachets, la maladie, et mes sautes d’humeur, autant dire que c’est pas joli joli. Mais Monsieur ne s’en offusque pas plus que ça, bien qu’il m’arrive de culpabiliser.
    J’avoue que je suis du genre à penser que le sexe n’est pas une obligation, d’ailleurs de ce que j’ai lu dans l’article ce n’est pas réellement faux. Bien que sans cesse on nous en parle et que ça devient gonflant à force.
    Par moment je trouve ça juste  » chiant » et je n’y associe pas spécialement le terme  » plaisir « .
    Bien évidemment j’y travail, nous trouvons des solutions, nous essayons….
    D’ailleurs je parlé avec un couple il y a quelques années de ça pour qui les soucis étaient identique et nous avions remarqué, que le fait d’essayer de faire un peu plus de choses pouvaient entrainer des envies qui avant n’étaient pas là… mais il faut se donner le temps, trouver le temps…
    Tant de chose font que l’on est freiné et que la situation peut nous échappée, mais c’est à nous de reprendre les choses en mains.
    En tout cas merci de te confier et je ne pense pas qu’il y a des sujets tabou, il faut savoir parler de tout. Cela fait parti intégrante de notre vie.
    Bonne journée

    Aimé par 2 personnes

      1. Oui, j’ai un peu le même sentiment que toi tu sais. Personnellement je pourrais m’en passer, ou bien je préfère parfois les plaisir solitaire, je le dis clairement.
        Je n’en connais pas l’explication… peut être parce que j’ai eu à un moment des rapports très douloureux dût à une sécheresse vaginale.
        Mais c’est vrai, j’avais une amie pour qui le sexe était essentiel, même au niveau du couple. Il lui fallait faire l’amour plusieurs fois par jour pour se sentir exister.
        Je pense que nous sommes tous différents et l’important c’est de trouver notre propre équilibre sans culpabiliser. Car c’est ce sentiment qui est plus destructeur qu’autre chose, il crée un malaise, que l’on répercute dans notre relation avec l’être aimé .
        Celui qui nous aime pour ce que nous sommes ne peut que nous comprendre. Après si vraiment il y a souffrance d’un côté, évidemment il faut en parler, trouver des solutions, mais sincèrement je ne pense pas que le sexe soit indispensable.
        Tu sais je te comprend parfaitement parce que souvent je me retrouve même à rêver en boucle que mon mari me trompe car je suis une mauvaise épouse. Et c’est vraiment pas cool ce sentiment que l’on a, coupable, mais impuissant…
        La tierce personne via le sexologue, est je pense vraiment une bonne solution.

        J'aime

      2. Je comprend tout à fait, ‘pus nous sommes très proches et fusionnel mais comme toi, le sexe ce n’ est pas un besoin vital aujourd’hui bauds car ai cette perte de désir mais mon conjoint lui aimerait qu’on le fasse plus souvent même s’il est compréhensif

        Aimé par 1 personne

  5. Coucou
    J’ai adoré te lire ! Magnifique article
    Je me reconnais dans quelques points et re remercie pour tes conseils !
    Tu as osé parler de ce sujet et je te dis bravo .
    Tes photos justes top.
    Continu ainsi ! Tu es une superbe blogueuse.
    J’aimerai te poser quelques questions en privée par contre.

    J'aime

  6. Article très complet avec un sujet qu’on aborde pas toujours sur les blogs et je comprends pourquoi moi même je ne serais pas particulièrement à l’aise pour l’aborder. Je crois que les gens oublient que comme toute autre envie, elle peut varier par essence, et ce n’est pas par manque d’amour car certaines personnes peuvent mal le prendre souvent par manque de confiance. Pour moi c’est comme le chocolat, on peut adorer ça et pourtant on en veut pas forcément tous les jours 😉

    Aimé par 1 personne

  7. bonjour, alors voila un sacré article qui m’a pris un certain temps pour tout lire. J’avoue que dans mon entourage et famille, on ne parle pas vraiment de ça sexualité et je pense que ça met un frein a comment moi même je gère ma façon de m’y confronter. J’ai aussi de mal a en parler et m’exprimer par contre écrire comme je fait a toi maintenant ça me va je me sens en sécurité et libre de mes paroles. Je suis ensemble avec mon mari depuis l’année 2001 et il fut le premier homme avec qui j’ai fait l’amour, ça a pas été facile du tout car son ex est partie avec un autre et l’a tromper pendant un bon moment alors il a plus confiance en lui. De plus il est sujette a éjaculation précoce qui na pas arranger les affaires. Et moi en connaissons rien dans l’univers je ne savait pas trop comment m’y prendre non plus. Longtemps j’ai été frustrer et j’ai rien osez dire… les années passant on devient plus mur et on ose dire un peu plus et mon mari a compris que faire l’amour en trop chrono 5 minutes ça me branche pas et d’ailleurs aucune femme je pense. Il a fait beaucoup de progrès et les préliminaires sont le plus important aussi.Toutefois je sens toujours une certaine frustration chez lui car ça vient toujours trop rapide et il arrive pas contrôler aussi longtemps qui veut. Peut être une thérapeute comme tu a été voir pourrais être une bonne idée pour lui mais je pense qu’il est trop gênée et prude pour ça.Nous nous aimons de fond du coeur et avons deux joli filles de 7 et 8 ans et nous sommes heureux. Ton article permet de casser des tabou et j’aimerait d’avantage m’ouvrir et épanouir et je pense que quand mes filles serrons grand et on age de trouver l’amour et découvrir leur sexualité j’aimerais être la si elles ont besoin pour qu’elles apprennent a mieux s’épanouir que nous les parents. C’est dommage et frustrant d’avoir perdu tout ce temps parce qu’on a pas appris a parler librement quoi… Zut je me rend compte que j’ai beaucoup dis de choses privé et que finalement je te connais pas vraiment car je te suis depuis peut mdr. C’est un vrai pas en avant aussi je suppose. Dans tout ça j’oublie de dire que je suis pas trop fan de thé mais de huiles essentielles oui et que si ces produits apporte du désir et des moment un peu plus torride que d’habitude il faut essayer. Et j’éspère que tu va trouver ton équilibre entre ton travaille, ta maladie et ton bien être au sexuelle avec ton homme
    bisous bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou merci avoir pris le temps de m’écrire et de lire mon article si long c’est vrai mais il y a tant à dire ! Oui c’est pas facile et on peut culpabiliser beaucoup parfois, je pense que c’est important d’en parler et de pouvoir se déculpabiliser pour réussir à avancer, on apprend à se connaître sur tous les niveaux et il faut parfois se laisser du temps pour s’épanouir davantage !

      Aimé par 1 personne

  8. Coucou
    Oh là là, on peut dire que tu as bien travaillé ton sujet. L’idée de consulter est une bonne chose car bien souvent, un œil extérieur arrive beaucoup plus facilement à voir ce qui ne va pas . Dans ton cas, il y a tout de même ta maladie , si tu tu ajoutes à cela la fatigue, c’est clair que l’envie passe un peu à côté. En tout cas bravo pour cette réflexion et aussi pour cette ‘interview super intéressant et très instructif.

    Aimé par 1 personne

  9. Coucou,
    Et bien bravo à toi car parler de perte de libido c’est tellement tabou, alors bravo d’en parler déjà et bravo d’avoir consulté aussi car ce ne doit pas être évident ! J’espère que ses conseils pourront t’aider 🙂
    Des bisous !

    Aimé par 1 personne

  10. coucou

    sujet pas facile à aborder car tabou et pourtant si ça va pas dans le couple niveau libido rien ne va…. J’avoue ici tout va bien mais en cas de souci c’est vrai que c est bien de savoir à qui s’adresser étant donné qu il y a beaucoup de charlatant !

    J'aime

  11. Voilà un sujet dont il n’est franchement pas facile de parler ouvertement! Les tabous ont la vie dure…
    Je te remercie pour cet article complet qui ose aborder cela. La libido dans un couple peut connaitre des hauts et des bas selon notre état physique et psychique, ce que tu fais bien ressortir.
    Merci de nous permettre également de mieux découvrir le rôle d’un(e) sexothérapeuthe, encore mal connu.
    Merci également pour les petites astuces et les compléments d’articles vers lesquels tu nous renvoies
    Et enfin bravo pour les jolies photos !

    Aimé par 1 personne

  12. Un bel article ! Je te remercie pour tous les liens que tu nous donnes, mais surtout de ta franchise. Ton article est remarquable, je te remercie de nous parler de toi, et croise les doigts pour toi pour que tu puisse te retrouver

    J'aime

  13. Très complet ton article. C’est courageux à toi de te livrer comme ça. J’imagine que ça ne doit pas être facile… J’espère que ces techniques fonctionneront pour toi et ton chéri 🙂

    Aimé par 1 personne

  14. Wahou!!! Quel courage ! Tu parles tellement librement et sans complexe. Ton article m’a touché. Je vais aller voir les liens de plus près. Et pourquoi pas une sexologue…. j’avoue qu’avant de te lire j’avais un peu « honte » de me rendre à un tel rdv…

    Aimé par 1 personne

  15. Coucou , un article très intéréssant et complet qui me concerne alors merci =)
    Je n’ai jamais sauté le pas d’une sexologue et du coup tu m’en apprends beaucoup la dessus .
    c’est vrai que c’est frustrant d’avoir moins de désir et il est bien d’être aidé pour y remédier 😉

    Aimé par 1 personne

  16. Wow ! L’article est ultra complet ! Bravo déjà rien que pour le travail que ça a dû te demander. Je trouve que c’est un super sujet à aborder, qu’on fuit beaucoup trop. Et ton article peut aider beaucoup de personnes. Même si je ne me sens pas vraiment concernée aujourd’hui, ça n’empêche que je peux me sentir concernée un autre jour et je serais heureuse d’avoir pris connaissance de ces informations 🙂 Bravo encore, et merci d’oser parler pour toutes celles qui n’osent pas !

    Aimé par 1 personne

  17. Whoua mais quel article. Merci à toi de t’ouvrir comme ça. C’est vrai que ça ne doit pas être évident pour toi. Déjà en temps normal nos vie son si remplie et pleine de stress que le désir n’est pas forcément là tous les soir. Mais avec ta maladie ça doit en effet compliquer les choses.

    Aimé par 1 personne

  18. super article , cest super d’osez , je me rend compte que je sui comme un peu comme toi , et mon mari aussi , on voudrais plus mais on y arrive pas , jirais consulter , merci pour cette article et nous avons un projet de bebe mais sans si atarder de trop merci encor

    Aimé par 1 personne

      1. Oui en effet après le faite d’être complexé aide pas non plus . Mais oui on se motive tout les deux si je puisse dire . 😁
        Merci

        J'aime

  19. Hi. I see that you don’t update your site too often. I know that writing articles is boring and time consuming.
    But did you know that there is a tool that allows you to create new posts using existing content (from article directories or other blogs from your niche)?
    And it does it very well. The new posts are high quality
    and pass the copyscape test. Search in google and
    try: miftolo’s tools

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s