Découvertes

Créer un parcours pour pieds nus sensoriel

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je prends le temps de vous présenter le projet que j’ai proposé et accompagné auprès des adultes en situation de handicap mental de mon travail.

Je suis monitrice éducatrice sur un accueil de jour. Proche de la nature et ayant la formation Snoezelen j’avais envie de proposer un projet sensoriel en extérieur !

J’ai alors eu l’idée de réaliser un parcours pieds nus !

J’avais déjà vu un magnifique parcours dans un zoo et j’avais adoré l’idée ! Il était immense et en forêt !

Savoir proposer des activités innovantes et enrichissantes, accompagner les participants à être acteur au coeur du projet, transformer une idée d’un investissement individuel en une idée et investissement collectif, Prendre en compte les capacités et besoins de chacun en fédérant une entraide et bienveillance commune, j’aime mon métier !

Devant l’engouement que vous nous avez eu suite aux stories sur mes réseaux, j’avais envie de vous en dire un peu plus sur mon site !

Pourquoi et comment réaliser un parcours pieds nus ?

C’est une activité toute simple à faire que vous pouvez effectuer en forêt, dans votre jardin ou votre institution si vous êtes des professionnels! Elle peut nécessiter zéro budget suivant ce que vous souhaitez mettre dedans ! La nature a beaucoup à nous offrir, il suffit de ramasser, de cueillir !

C’est une activité que vous pouvez faire pour le plaisir ! Pour aider à se recentrer sur la nature, la decouvrir, l’apprivoiser ! Pour travailler l’imaginaire, travailler sur ses sens et les ressentis de son propre corps !

Réaliser un parcours pieds nus peut vous permettre de donner une motivation différente à la découverte et l’exploration, un autre sens à la balade lors du ramassage de pommes de pin par exemple!

C’est une bonne activité pour faire reconnaître, rechercher et ramasser des éléments naturels ! Pour attiser la curiosité, enrichir le vocabulaire, travailler la motricité et le toucher ! Il y a énormément de bienfaits et d’avantages a cette petite activité, impossible de tout vous lister !

Mais si vous avez envie de réaliser une activité de groupe pour travailler l’entraide, la cohésion, cette activité est faites pour vous ! Le rendu final est visuellement attrayant et les participants seront acteurs du projet et auront la récompense d’essayer leur parcours à la fin !

J’ai adoré mettre en place cette activité et les résidents en situation de handicap étaient extrêmement motivés ! Pourtant il a fallu ramasser,porter, creuser ! Et malgré ça ils étaient vraiment volontaires ! Toutes les semaines c’était vraiment un plaisir de travailler avec eux sur ce projet !

Nous avons commencé par regarder des photos de parcours sur internet afin de les aider à se projeter dans le projet.

Nous avons ensuite listé les éléments que nous pourrions mettre dedans, nous avons réalisé un petit tableau sur l’ordinateur afin de travailler l’informatique ! Ils ont donc écrit tous les éléments en deux colonnes, éléments naturels à ramasser ou éléments a acheter en magasin !

Nous avons fait un écrit projet participatif en répondant à plusieurs questions : qu’est ce que c’est, pourquoi nous le faisons, pour qui, les bienfaits, qu’est ce que cela m’apporte à moi qui participe.

Nous avons déposé ce projet à la direction, en magasins, jardineries, Mairie etc pour récolter des dons. Il n’y a que l’entreprise Grillobois qui nous ont offert du charbon et l’élevage d’alpagas La Fontenelle d’Asnières sur Oise qui nous ont offert de la laine l’alpagas. Un grand merci à eux !

Nous sommes allés en forêt ramasser de longues branches et des rondins de bois pour faire la forme d’echelle à notre parcours. Nous avons ramassé de la mousse, deux sortes de pommes de pin et des feuilles mortes !

Nous avons posé nos branches au sol pour avoir une idée de la forme que cela représenterais puis nous avons… Creusé !

Nous avons creusé afin de pouvoir mettre nos éléments dans la terre jusqu’à ce que cela soit à niveau avec le reste du sol. Cela évite de créer une marche pour le rendre plus accessible mais également au niveau sécuritaire pour que les éléments restent bien en place en étant maintenus par la terre qui les entourent.

Nous avons également mis un géotextile sur la terre au fond afin éviter que les billes d’argiles, cailloux s’enfoncent dans la terre et que les mauvaises herbes ne poussent !

Une fois les éléments posés dessus, le géotextile ne se voit pas du tout.

Nous avons acheté en magasins des petits cailloux blanc et noir ainsi que des billes d’argiles ! Via l’application gratuite de dons geev on a réussi à récupérer du foin et de la paille pour le parcours !

A chaque séance malgré la dureté du travail quand il fallait ratisser, creuser, porter la terre ou pousser la brouette, les adultes que j’accompagnais étaient vraiment motivés et volontaires.

Le côté de sensoriel à toucher de nouvelles matières, à se balader et ramasser des choses en forêt a vraiment beaucoup plu !

Mais surtout à chaque séance ils voyaient leur travail évoluer ! Ils travaillaient aussi pour les autres et ils en tiraient beaucoup de fierté !

Ils appréciaient toucher les éléments et les intégrer au parcours, mettre la paille dans ce trou qu’ils venaient juste de creuser, sentir de nouvelles sensations et de nouvelles odeurs ! Sans oublier le goûter en fin de séance pour les remercier de ce travail physique !

Au final nous avons mis : du charbon , deux sortes de pomme de pin, de la mousse de forêt, du foin, de la paille, des billes d’argiles, des cailloux blancs, des cailloux noirs, de la laine d’alpagas, un tapis verts à picots.

Nous souhaitions également mettre du blé, du maïs et des pois cassés, du paillage, du terreau, des plaques d’ardoise pour faire froid, des galets,des feuilles mortes…

Suivant la sécheresse du sol ce n’est pas toujours facile de creuser ! Mais les carrés peuvent également être vidés et changés suivant les envies !

Bien sûr une inauguration est prévue à la rentrée mais les participants ont déjà eu le plaisir de tester leur création… Et ils ont vraiment apprécié ! Le côté rigolo et ludique , les sensations différentes à chaque passage !

Certains sont plus agréable que d’autres mais suivant la sensibilité sensorielle de la personne, cela varie ! Je sais que des personnes hyposensibles apprecieront les pommes de pins qui piquent car ils ressentiront leur corps. Alors que d’autres détesteront mais adoreront la laine d’alpaga ! Rien n’est obligatoire, chacun le fera suivant ses envies ! Avec ou sans chaussures !

J’espère que vous aurez pris plaisir à découvrir notre travail, et que vous aurez envie vous aussi d’essayer !

Sachez que vous pouvez adapter cette activité avec des bacs en plastique ou des cagettes en bois à remplir puis poser au sol pour éviter de creuser si vous n’avez pas envie ! Ce sera plus facile pour rendre éphémère votre activité !

N’hésitez pas à mettre un petit commentaire pour nous dire ce que vous en avez pensé, ça fait toujours extrêmement plaisir !

À très vite

Sévy

7 commentaires sur “Créer un parcours pour pieds nus sensoriel

  1. Un super article! Et vraiment une idée au top et le fait d’avoir fait participer les personnes en situation handicap dont tu t’occupais est vraiment super. Bravo et félicitations.

    J'aime

Répondre à Melissandre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.