Papotages, balades et billets d'humeur !

Récit d’accouchement et de début de vie à 3

Bonjour à tous !

J’espère que vous allez bien ?

Certains d’entre vous m’ont demandé un article sur mon accouchement !

Je vous ai déjà écris deux articles pendant ma grossesse et c’est vrai qu’un article sur ce moment si unique parait naturel !

Je manque beaucoup de temps depuis que bébé est là, mes journées sont rythmées à ses besoins ! J’ai eu un début de grossesse pas si évident que ça émotionnellement parlant puis je me suis totalement épanouie !

Quel bonheur de sentir bébé bouger ! Je vous laisse lire les deux articles sur ma grossesse si ça vous intéresse histoire de ne pas me répéter de trop ici haha! Article 1 et article 2 pour les curieux et dernier article sur l’accouchement ici !

Mais où est passé mon gros bidon tout rond ! c’est vraiment passé trop vite, j’en ai pourtant bien profité jusqu’au bout mais ces sensations de grossesses me manquent ! On s’y sent tellement bien avec ce petit être en nous !

Bébé est né 5 jours avant terme ! Il était prévu pour le 11 juillet, il a pointé le bout de son nez le 6 ! Nous étions tellement bien ensemble dans le même corps, il n’était pas pressé de sortir mon petit cœur ! Et tant mieux il avait tout son temps !

Avec chéri nous sommes né un 5 alors aurait aimé que bébé arrive le 5 mais il en avait décidé autrement ! Pourtant le 5 j’étais à l’hôpital, le 4 également ! et jusque 23h j’espérais qu’il arrive !

Mais il avait décidé d’arriver à 9h54 le lendemain matin !

Le mercredi j’ai appelé la maternité car je ne savais pas si j’avais fissuré la poche des eaux ou si c’était des fuites urinaires car bébé appuyais sur la vessie.

Je voulais avoir un avis médical, au téléphone la sage-femme m’a dit que si je ne perdais pas de l’eau en continue mais que à certains moments par exemple en sortant des toilettes ou après effort c’est que ça devait être des fuites urinaires.

Elle a rajouté que si je le souhaitais, je pouvais toujours venir faire une vérification à la maternité.

Étant donné que ça n’était pas régulier, je me suis dit que ça devait être bébé qui appuyait sur la vessie, que je contrôlais et de moins en moins bien donc je ne me suis pas déplacée.

Le soir même 2h de contractions douces puis plus rien donc je me suis couchée.

Le lendemain je fais mon jardin, je désherbe un peu je me promène, je vais chercher des chouquettes à la boulangerie à pieds bref une journée un peu active mais pas plus de fuite que ça pour autant.

Je passe mon temps à vérifier et ça m’obsède…

Finalement en fin de journée je commence à avoir plus de fuite, chéri arrive du travail j’étais un peu inquiète, et surtout toujours obsédée par ces fuites.

Je n’avais pas envie de perdre mon temps aux urgences car la dernière fois que j’y suis allée j’ai attendu plus de 4 heures avant qu’on m’ausculte… Et le soir je n’avais pas envie de déranger chéri qui avait fait sa journée de travail.

On mange, on regarde une série et je me mets à pleurer d’avoir peur de louper quelque chose, que ce soit réellement la poche des eaux qui soit fissurée et que bébé manque soit de liquide amniotique soit attrape une infection…

22h30 chéri me dit hier Hop on va à la maternité ça va te rassurer.

Arrivée là bas, personne en salle d’attente ! Ouf on m’ausculte et là on m’annonce que la poche des eaux à bien fissurée.

Je pleurs entre le soulagement que ce soit ça et d’être prise en charge, la colère de ne pas m’avoir écouté plus tôt, la peur que ce soit le moment et que je vais accoucher !

Les sages-femmes ont toujours du mal à trouver mon col depuis le début de la grossesse il est trop loin, c’est douloureux pour moi et du coup, elles ne peuvent pas vérifier.

On m’annonce du coup que je serais sûrement déclencher le lendemain.

Je dis à chéri de rentrer se reposer à la maison du coup et moi on me met en chambre vers minuit.

Au vu de l’heure je lui dis de ne pas prévenir pour laisser la famille dormir sachant que dans ces moments-là on attend qu’une chose c’est que la personne accouche et que j’étais sûr de ne pas accoucher dans la nuit je préférais les laisser dormir pour les prévenir le lendemain.

J’ai eu des contractions toute la nuit espacées de 10minutes mais je me rendormais entre chaque. Le matin j’ai dit à chéri d’aller bosser pour ne pas attendre avec moi toute la Journée alors qu’il ne se passait rien. Il est finalement venu en début d’après midi car il tournait en rond au boulot !

J’ai eu des contractions toute la journées, plus ou moins rapprochées. Je faisais du ballon dans ma chambre d’hôpital pour aider bébé à trouver le chemin et me soulager.

Malheureusement que du faux travail, le col ne bougeait pas…

Elles devenaient de plus en plus fortes et douloureuses, malheureusement dans les reins…

Le soir j’en claquais des dents tellement j’avais mal, j’étais totalement épuisée, j’avais l’impression qu’on essorait mon bassin pendant les contractions.

Chéri me massait un peu le bas du dos mais il ne pouvait pas faire grand chose le pauvre, au moins il était présent pour me soutenir.

À la fin je ne gérais plus du tout ma respiration ! Pourtant jusque là, le yoga m’avait beaucoup aidé je respirais correctement et ça m’aidait.

À la fin j’étais tellement épuisée je ne gérais plus du tout !

La journée avait été longue avec ces contractions toutes les 5minutes par périodes alors que le col ne bougeait pas. Je ne ressentais aucune contraction dans le ventre mais tout dans le bas du dos.

On m’a mis sous anti douleur le soir ça a arrêté le faux travail et ça m’a permis de me reposer 1h ! Puis le vrai travail a commencé et j’ai encore plus souffert haha pas de chance d’avoir les contractions dans le bas du dos !

Mais le col a vite bougé et une fois la péridurale posée j’ai pu dormir le reste de la nuit jusqu’à l’accouchement !

J’étais bien shootée et tellement épuisée !

J’ai bien fait le dos rond et à part la piqûre que j’ai légèrement sentie, la péridurale ne m’a pas fait mal ! Je douillais tellement que j’ai été sage pour que l’anesthésiste me la mette haha

Un vrai soulagement je ne sentais plus rien j’ai dormis, chéri aussi et du coup j’étais plus en forme pour l’arrivée de bébé !

Il y avait énormément d’accouchement toute la nuit et le matin, toutes les salles de travail et d’accouchement était prises ! On était 4 femmes à accoucher en même temps dans ma petite maternité et la nuit elles ne sont pas nombreuses.

C’est moi le matin qui ais demandé à vérifier car je sentais bébé vraiment très bas dans mon bassin, et quand on a commencé l’accouchement, la sage femme voyait les cheveux de bébé !

L’accouchement a été très rapide, la péridurale sonnait vide quand on a commencé. Je ne sentais pas les contractions ce qui était gênant pour pousser par contre j’ai senti bébé passer dans mon bassin, puis sortir et ça sans douleurs, c’était magique.

Puis ils ont posé mon fils sur moi… Et la forcément j’ai encore pleuré ! Tellement magique ! Voir son visage pour la première fois, se toucher, se regarder ! Papa a même coupé le cordon ♥️ et on nous a offert les ciseaux !

J’avais demandé que l’on attende avant de le couper pour que bébé récupère tout ce qu’il restait dans le cordon avant.

Bébé était en parfaite santé, l’accouchement s’est extrêmement bien déroulé malgré un travail très long et douloureux ! L’accouchement lui était très rapide, les poussées étaient longues, on a pas l’habitude de pousser ainsi mais j’ai tout donné, j’ai poussé autant que je le pouvais à chaque fois, je savais que le bonheur était au bout ❤️

Nous avons fait la tétée d’accueil ♥️magique elle aussi, cette fusion entre nous ! Le regarder prendre mon sein pour se nourrir et se réconforter après une dure épreuve pour lui aussi, c’était tellement magique ♥️ Voir le visage de mon chéri aussi ému et fier, tellement d’amour et de bonheur !

Je garderais un beau souvenir de mon accouchement, tellement d’émotions, c’est tellement puissant cette aventure !

Papa a ensuite fait les soins de bébé avec la sage femme pendant qu’on s’occupait de moi, Placenta….

D’ailleurs un grand merci aux lectrices qui m’ont conseillé le brumisateur pour soulager des éraflures intimes et points je le recommande vivement à mon tour !

Le seul bémol de mon accouchement, le personnel était débordé, j’ai accouché entre le changement d’équipe et elles enchaînaient les accouchements, ma salle était un hall de gare avec moi les pattes en l’air… J’ai essayé de faire abstraction mais clairement l’intimité c’était zéro…

J’ai accouché à 9h54 et retour en chambre 13h30, petit repas bien mérité puis repos tous les trois.

Avec cheri on avait décidé de garder cette journée juste pour nous trois… À se découvrir et se reposer.

Je ne regrette pas du tout cette décision, on en avait tellement besoin et mettre en place un allaitement ce n’est pas évident au début !

Même s’occuper d’un premier bébé tout court ! On est un peu gauche on découvre on apprend, on se regarde, on s’imprègne !

C’était tellement important pour moi cette journée juste nous trois à se découvrir en tant que famille.

J’étais tellement fatiguée, chéri aussi. C’était notre journée, nos moments tous les trois, on était une famille, tellement de bonheur ❤️

Je peux comprendre que c’est frustrant pour l’entourage qui n’attend que ça de venir mais pour nous c’était important de nous retrouver.

Pour les visites le lendemain et sur lendemain, nous avions décidé que se serait uniquement pour la famille proche, les papi mami et tonton tata.

Les gens ont tendance à oublier qu’à la maternité on ne peut pas se reposer et qu’on est déjà extrêmement sollicité par tous le personnel qui passe et repasse dans la chambre. Plus l’épreuve épuisante qu’est un accouchement, et le travail qu’il y a avant, on est épuisé on a besoin de ce reposer.

Pour notre bien être mais aussi celui de bébé !

Il était bien au chaud dans son cocon au creux de moi, au calme paisible sans besoin de respirer ou de se nourrir. Là il doit tout faire fonctionner, supporter tous les stimulis extérieurs, la lumière, le bruit, les toucher… Il doit se nourrir, réguler sa température et tout ça en étant aussi épuisé de l’accouchement qu’il a subit lui aussi.

Je trouve ça important que bébé soit dans un cadre reposant, apaisant, non stressant, qu’il découvre le monde rassuré près de ses parents et pas qu’il passe de bras en bras alors qu’il découvre à peine l’odeur de sa maman et de son papa.

Je voulais que tout ne soit que Amour et sérénité pour lui ❤️

Je comprend aussi que famille et amis n’ont qu’une envie c’est de le prendre dans les bras ! C’est tellement une belle nouvelle une naissance ! On a envie de se voir, de fêter ça ! de rencontrer ce nouveau petit être qui arrive dans notre famille ! On a qu’une envie le prendre dans les bras et l’admirer !

Mais les bébés ne sont pas des petites choses qu’on se passe de bras en bras, il faut aussi penser au bien être de bébé qui a toute sa vie pour découvrir des proches.

Chacun sa vision des choses, c’est la mienne 🙂 je suis tellement une personne sensible, papa aussi, je me dis que forcément mon petit cœur doit l’être et je ne veux que de la bienveillance pour lui.

Pareille pour le bain de bébé, les sages femmes voulaient le faire dès le lendemain, j’ai préféré attendre qu’il apprenne à réguler sa température et se repose.

Le bain c’est fatiguant pour un bébé et souvent ça ne l’aide pas à prendre du poids car ils doivent dépenser beaucoup d’énergie pour ça. Sans compter que le vernix qui protège leur peau est bonne pour eux, il est préférable d’attendre, j’aurais aimé plus longtemps mais comme ils m’ont fait sortir le mardi, et qu’ils demandent à ce que le bain soit fait une fois avec eux, j’ai fait.

Aussi car c’était rassurant pour apprendre ces premiers gestes à faire pour nous en tant que jeune parents.

Le retour à la maison à été facile, j’avais ma belle mère qui s’occupait de la maison, je pouvais donc me reposer et m’occuper de mon allaitement.

Elle aurait aimé que je donne en plus des biberons, je pense surtout pour pouvoir voir son fils aussi le donner mais j’ai tenue bon !

C’était tellement important pour moi d’allaiter mon fils ? je voulais être sur que mon allaitement fonctionne et éviter toute confusion sein – titine ou sein – biberon !

L’allaitement se déroule à merveille, des sa venue au monde Léandre cherchait à téter. Il a une très bonne succion, il m’a fait avoir de très grosses contractions pendants les premières tétées, une fois je me suis retrouvée au dessus des toilettes prête à vomir et j’en claquais des dents !

Au début c’était assez douloureux, je me mordait le doigts quand on commençait la tétée mais aujourd’hui, plus de douleurs juste du bonheur. Le voir me regarder avec ses beaux yeux bleus plongés dans les miens a téter ce bon lait chaud que je lui offre avec amour quel bonheur !

Il prend super bien le sein et avait déjà repris du poids avant de sortir de la maternité. Au bout d’un mois il avait pris plus de 1kilos et quelques centimètres !

Je ne lui ai pas donné de complément en biberon je n’ en avais vraiment pas besoin, j’ai tout simplement écouté les besoins de mon fils en lui donnant à la demande le sein.

Les personnes ne sont pas habitués à l’allaitement et nos proches ou moins proches nous conseille trop vite de donner un biberon en nous disant tu es sur que ton lait est assez nourrissant ?

Mais pourquoi ne le serait il pas alors que mon corps est fait pour ça et que mon fils évolue bien ? Le lait évolue aux besoins de l’enfant, c’est aussi pour ça que par moment bébé tète davantage pour que notre lait change et s’adapte à ses besoins !

Et je pense que c’est à mes médecins d’en juger et non à d’autres personnes. Toutes les femmes n’ont pas envie d’allaiter, certaines en ont l’envie mais n’ont malheureusement pas la même chance que moi que cela se passe bien ou n’ont pas été aussi bien entouré ou informé. Je mesure ma chance de pouvoir allaiter comme je le souhaite mon fils.

Bébé finira par avoir des biberons en plus du sein car à ma reprise du travail il n’y aura pas le choix et je devrais je pense compléter un peu car tirer mon lait au boulot me parait compliqué.

Aussi bien en terme de temps et endroit mais aussi fatigue. Entre le boulot, la fatigue, ma maladie de Crohn qui n’a pas besoin de stress et de fatigue pour m’embêter davantage, je sais qu’il faudra que je pense à moi pour notre bien être à nous ! Mais je veux garder l’allaitement en plus du biberon chez la nounou.

Mais tant que l’on peut, on continue, je suis contente que chéri me soutienne même s’il s’est senti un peu inutile les premières semaines par moment ne pouvant donner à manger. Mais finalement il a trouvé son rôle de papa lui aussi. J’ai de la chance d’avoir eu des supers sages femmes à domicile qui m’ont conseillé et ont pu dire au papa les bienfaits de l’allaitement pour notre fils et le besoin d’éviter toute confusion avec une tétine ou un biberon au moins jusqu’à ses 1 mois.

Mais finalement il a trouvé son rôle de papa lui aussi. J’ai de la chance d’avoir eu des supers sages femmes à domicile qui m’ont conseillé et ont pu dire au papa les bienfaits de l’allaitement pour notre fils et le besoin d’éviter toute confusion avec une tétine ou un biberon au moins jusqu’à ses 1 mois.

Ce labs de temps nous a permis de trouver un équilibre pour notre allaitement et permis au papa de cheminer sur le fait que s’est le meilleurs pour son fils que l’on puisse lui donner jusqu’a ce que l’on décide tous les trois d’inclure du lait en poudre à ma reprise du boulot et qu’il a un rôle à jouer autre que nourrissier dans la vie de son fils !

C’est vraiment un super papa, il s’occupe merveilleusement bien de lui et ça dès les premières heures !

Il était plus à l’aise pour prendre bébé et le changer que moi la première journée c’était très touchant ! Nous sommes complémentaire tous les deux et nous avons beaucoup à apporter à ce petit être que nous aimons tellement fort !

Je pourrais parler encore des heures mais cet article va devenir vraiment beaucoup trop long !

Alors pourquoi pas faire un prochain article sur l’allaitement si ça vous intéresse ?

N hésitez pas à me le dire en commentaire !

J’espère que cet article à coeur ouvert vous aura plu ! Et aura permis à certaines de se dire qu’elle ne sont pas seule à penser ainsi ou à vivre les choses de telle manière, chaque grossesse, accouchement, vie est différentes, sachez vous préserver, assumer vos choix pour votre bien être et celui de vos proches !

Des bisous les copains !

Sévy

Publicités

6 commentaires sur “Récit d’accouchement et de début de vie à 3

  1. Waouh, ton récit m’a tellement touché, en ce moment je suis très anxieuse et de voir que à n’importe quel moment de la grossesse toutes les futures mamans y sont confronté me rassure car finalement on y arrive tous, j’avais l’impression de vivre c’est moments de bonheur avec vous, je vous souhaite que de les meilleurs choses pour le reste de l’année et pour celles qui suivent,
    Je continue à te suivre sur tout t’es réseaux,
    Gros bisous
    Jennyfer ( @jennii.ptl)

    J'aime

    1. Coucou merci à toi d’avoir pris le temps de m’écrire ce commentaire ça me touche beaucoup aussi de me dire que mes articles servent à quelque chose et que je ne prends pas le temps de les écrire pour rien ♥️♥️♥️

      J'aime

  2. J’ai accouché il y a peu aussi. Pas facile de trouver son rythme, mais tellement heureux tous ensemble. Plein de bonnes choses à vous 3.

    J'aime

  3. Bonjour et merci pour votre excellent article qui parle aussi de la place de papa dans la venue de bébé. On parle souvent des mamans mais rarement des papas. Bienvenu à votre petit . La venue d’un petit chamboule notre vie mais quel choix aussi.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.